Wednesday, August 23, 2006

A propos de la Nuit de Cristal

(Légende de la photo : le célèbre magasin d'art munichos Bernheimer fut protégé durant la Nuit de Cristal par les SS sur ordre d'Hitler. L'Allemagne paiera cher le coup de sang de Goebbels qui prit prétexte d'un sordide réglement de comptes d'un couple gay pour lâcher les SA sur les Juifs. Il y gagna la haine de Goering...)
Le 9 novembre 1938, éclatait la Nuit de Cristal où, encadrée et excitée par une poignée de SA qui agissaient sans ordres, une part du peuple allemand s’en est violemment prise aux intérêts juifs suite à ce qui a été à leurs yeux la provocation de trop… Suite à l’assassinat de l’attaché d’ambassade Ernst von Rath le 7 novembre par Herzl Gryspan (un juif de 17 ans l’ayant officiellement confondu avec son supérieur) qui faisait suite à la destruction par attentat du dirigeable Hindenburg et par la prise d’assaut du Bremen par des extrémistes juifs dans le port de New York, des SA encouragés par Goebbels incitèrent au pogrom. Notons que la version officielle arrangeait tout le monde, mais il semblerait qu’il n’y ait pas eu confusion. La victime avait bien été tuée par le jeune Juif en parfaite connaissance de cause, sans erreur sur l’identité de celle-ci. D’après des recherches actuelles (et qui ne viennent pas, mais alors pas du tout, des milieux révisionnistes…), le fringuant diplomate allemand avait été purement et simplement assassiné par son jeune amoureux juif pris d’une crise de jalousie… Il est intéressant de noter que Goebbels, probablement le plus antisémite des chefs nazis, est le seul responsable de ces dérapages, comme l’a prouvé David Irving. Göring parlera le 10 novembre de « violence infâme ! ». Hitler alla personnellement en Bavière pour faire cesser le pogrom et fit protéger par l’armée certains commerces juifs de Munich, comme Bernheimer (marchand d’art). Le même jour, le petit docteur dût subir le courroux successif d’Hitler et de Göring. Le 12 novembre, en plein conseil des ministres, Göring jugea ces pogroms préjudiciables à l’économie allemande. Le bilan était lourd : 35 juifs lynchés, 190 synagogues endommagées, 7.500 magasins pillés (le pillage de Margraf, le célèbre joaillier juif de Berlin coûta au Reich 1,7 million de marks !). Le simple verre des vitrines que seule la Belgique produisait fit plonger de 6 millions de marks le commerce extérieur allemand. «Rien que ça suffirait pour vous coller le dos au mur ! » hurla Göring à Goebbels. En représailles, 20.000 Juifs furent arrêtés (mais les anciens combattants de 14-18 ne furent pas concernés) et la communauté dût verser une amende de 1 milliard de marks… A la mi-septembre 2003, 10 militants de formations qualifiées par les médiats de « néo-nazies » ont été interpellés avec un arsenal jugé par la police allemande comme « le plus important depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale ». Ces « terroristes » avaient, toujours selon la police, projeté d’assassiner le 9 novembre le Président allemand Johannes Rau, le chef de l’exécutif bavarois Edmund Stoiber et plusieurs dignitaires juifs qui assistaient à la pose de la pierre de fondation d’une synagogue. Comme le dit le journaliste dissident américain « Terrible Tommy » : « Pourquoi en envoyer une douzaine forcément infiltrée quand un Palestinien peut faire ça tout seul ? ». Au même moment, un « mémorial de l’Holocauste » connaissait bien des déboires : l’entreprise Degusda qui avait participé à la construction des 2.700 stèles de béton censées commémorer les « millions de juifs européens victimes de la barbarie nazie » avait commercialisé l’insecticide « Zyklon B », inventé par le juif Fritz Haber (inventeur également du gaz moutarde, Prix Nobel 1918, chassé d’Allemagne en 1933). Cet insecticide était massivement utilisé pour désinfecter les vêtements pleins de vermine des détenus pour juguler les épidémies de typhus, la propagande de guerre alliée accusant le Reich d’avoir utilisé ce gaz à des fins d’extermination de masse, tâche pour laquelle il n’était pas du tout approprié…

3 Comments:

Anonymous MERENGUE said...

Je me rappelle très bien de cet évènement historique qui nous était relaté en cours d'Histoire. Un évènement majeur avant le terrible conflit.

4:37 AM  
Anonymous PERIPHERIQUE said...

en fait je comprends rien a ton blog.. je vois pas trop tes positions et ton but ... franchement je sais même pas si tu es de droite de gauche, extreme, centriste... je sais pas parle au moins de lobby .. de conspiration, je te jure j'y pige que dalle a tes demonstration ... conclut tes articles par une opinion perso pas par un vague discours limite negationniste .. allez fait moi plaisir, je sais que tu peux mieux que ça ....

3:34 PM  
Anonymous Anonymous said...

Ca arrive, ça arrive...au départ un soupçon d'objectivité, ambiguité notoire sous couvert d'un savoir extatique!!
Chemin faisant belle Thulé, tu nous manque...

5:40 AM  

Post a Comment

<< Home